Prochaine rencontre du congrès
du 12 au 15 novembre 2020
à Florence - Italie




L’art, source d’une espérance nouvelle


C’est une invitation lancée par deux participants florentins à la fin de la rencontre de Paris 2017 qui est à l’origine de l’élection de Florence pour le prochain congrès.
Puis le film La Sapienza d'Eugène Green fut une inspiration : il raconte la rencontre d’un architecte accompli et désenchanté et d’un jeune homme passionné au seuil de ses études d’architecture. Ils font ensemble un voyage initiatique Ă  Rome sur les pas d’un autre architecte du XVIIème siècle, Borromini, à la recherche du rapport de la lumière avec l’espace bâti des constructions humaines et celui qui est intérieur à l’homme. Ils en reviennent transformés, animés l’un et l’autre par une espérance nouvelle qui donne sens Ă  leur métier et à leur existence.

Nous aimerions regarder Florence avec vous comme Eugène Green et ses acteurs regardent Rome : passer d'un monde devant nous à celui que nous portons en nous, plus vaste et sans contours. Nous aimerions comme eux regarder “ensemble”, faire l’expérience d’une contemplation partagée qui recrée l’oeuvre dont nous pensons parfois avoir déjè fait le tour et qui nous recrée dans le même mouvement.

Florence

Florence comme bien d’autres villes d’Italie témoigne de la quête de beauté de l’homme et de ses prodigieux talents artistiques. Elle témoigne aussi d’une mutation profonde en Europe Ă  la Renaissance : en même temps que se développe le génie créateur de l’homme s’opère progressivement une distanciation entre l’homme “intérieur” et l’homme “extérieur”, et cette “Renaissance” nous interroge.

En juin dernier nous avons fait la connaissance du Centro Ave Arte, des artistes et architectes installés à Loppiano, à quelques kilomètres de Florence, au moment où ses membres commençaient eux aussi Ă  travailler sur le thème d’une rencontre artistique. Alors, nous avons pressenti ce que pourrait ĂŞtre le fil rouge d’un congrès que nous préparerions ensemble : l’art et l’architecture ont la faculté de nous humaniser, c’est là leur fonction “mystagogique”, nous ouvrir au mystère qui nous constitue en tant qu’êtres humains, à la source intérieure où plongent nos racines.

vitrail loppiano

De l’église romane de San Miniato à la création contemporaine… les acteurs du congrès invitent leurs amis à les rejoindre à Florence et à Loppiano pour vivre cette rencontre ensemble.

Au fil des mois, vous trouverez renseignements et précisions sur le blog du congrès

Pour vous inscrire, merci de contacter l’un des acteurs du congrès avec lequel vous êtes en lien.